Baptiste HESCHUNG

Photographies, dessins et petits mots...

passerelle-cover

La passerelle

Brest
Sur le vif

Elle enjambe les rails de la gare de Brest et permet de passer à pied du centre-ville au le Merle Blanc, un quartier haut du port de commerce.
Elle évite d’emprunter le long et interminable trottoir de l’Avenue Salaün Penquer qui fait la liaison entre la gare et le port pour les voitures.

Cette passerelle je la prenais tous les jours pour aller au boulot. A pied, en BMX ou en skateboard. J’aimais m’y arrêter pour regarder un train, TER ou TGV, au départ ou à l’arrivée.

Elle était glissante cette passerelle par temps pluvieux ! Mais ce que j’aimais le plus par ce temps c’était les reflets qui se dessinaient. Et la vue ! Cette vue à la fois quotidienne et devenue banale à force de prendre ce petit pont, mais une vue dont on avait l’impression de finir dans le vide.

C’est en revoyant cette photographie que je me suis rendu compte de l’impact visuel que cela pouvait avoir.

En bref, une passerelle comme les autres, un raccourci comme les autres. Mais une passerelle où j’avais quelque chose à dire. Une passerelle qui fait penser que rien n’est jamais vraiment fini.

Appareil: Iphone 5 - iSight 8MP
Application photo: Blux Touch