Baptiste HESCHUNG

Photographies, dessins et petits mots...

Phare de la pointe Saint Mathieu

La pointe Saint Mathieu et son phare

Balades
Brest
Le phare Saint Mathieu est classé Monument Historique depuis 2011

La phare de la point Saint-Mathieu est certainement l’un des phares les plus célèbre de France et l’un des plus emblématique de la région Bretagne. Tout cela n’est pas un hasard car même si tous les phares ont leur importance, celui-ci l’est tout particulièrement de part sa situation !

Localisation du phare de la pointe Saint Mathieu, au centre de l'image. Capture d'écran du site participatif OpenSeaMap.
Localisation du phare, au centre de l’image. Capture d’écran du site participatif OpenSeaMap
Localisation du phare Saint-Mathieu dans la pointe Finistère. Cliquez sur l’image pour accéder à la carte sur le site OpenSeaMap !

Si l’on regarde la localisation du phare Saint-Mathieu dans une vue plus globale de la pointe Finistère, on comprends mieux l’intérêt stratégique de construire un phare à cet endroit !

Ce phare à la particularité d’indiquer deux direction : Si les navigateur suive l’alignement avec le phare de Kermorvan, ils pourront suivre le chenal du Four (Nord). Mais en suivant l’alignement avec le phare du Petit-Minou, puis de celui du Portzic, alors les marins rentreront en rade de Brest (Ouest)

Une dernière images rendront les explications nettement plus pratiques et vous permettront de comprendre plus simplement

Cela fait longtemps que le site représente un enjeu majeur en terme de navigation maritime. De nombreux feu ont été utilisés, depuis le Xième siècle, avant la construction de l’actuel phare en 1836.
Au coucher de soleil, j’aime jouer avec les contres jours, afin d’avoir de belles silhouettes…
Les photographies de cet articles ont été capturé la même journée, une fin de journée d’hiver, lorsque le soleil retombait.

De nombreux sentiers côtiers partent du phare ou passe par celui-ci. Mais attention à la côte escarpée et aux falaises de plus de vingt mètres de hauteur par endroit.
La pointe n’est pas dangereuse que pour les promeneurs. Les navires doivent aussi lutter contre les forts courants et éviter les roches immergées, ou pas.
D’ailleurs voici une autre carte, cette fois-ci venant du site Géoportail, montrant la carte littorale de la Pointe Saint Mathieu, notons effectivement le nombre d’informations et de dangers pour la navigation à cet endroit !

Carte littorale de la Pointe Saint Mathieu.
Carte littorale – © IGN 2019 et Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM)
Sémaphore de la Pointe Saint Mathieu

A quelques mètres du phare se dresse le sémaphore, une tour avec radars et antennes où 24 heures sur 24, des militaires de la Marine Nationale veillent sur le trafic maritime et plus particulièrement à la sécurité en mer.

En fait, la pointe Saint Mathieu, c’est bien plus qu’un simple phare, c’est tout un lieu à visiter, entre les ruines de l’abbaye, la petite chapelle, un cénotaphe dédié aux marins disparus en mer et bien évidemment le vacarme des vagues hivernales frappant les rochers de plein fouet…